Un projet sécurisé

  • Un site protégé
  • Des risques maîtrisés
  • Une faible pression
Plan situation emeraude bio énergie

Le projet Emeraude bio-énergie sera implanté dans la même zone industrielle que les usines Cooperl. Cette zone profite donc d’ores et déjà d’une forte protection. L’unité de méthanisation sera ainsi surveillée 24/24h et bénéficiera également d’une surveillance administrative de la part de la DREAL (Direction Régionale Environnement Aménagement Logement).

 

Tous les risques industriels ont été modélisés et analysés par un cabinet d’experts indépendant afin de mettre en place toutes les mesures préventives nécessaires :

  • des mesures techniques : détecteur de gaz, détecteur d’incendie, arrêt automatique des installations…
  • des mesures physiques : site clôturé, fermé et surveillé
  • des mesures opératoires : suivi des paramètres de fonctionnement
  • des mesures opérationnelles : procédure de vérification, d’entretien et de gestion de l’installation, opérations de maintenance encadrées et mise en place d’un POI (Plan d’Organisation Interne) géré par le responsable sécurité de Cooperl.

 

Une enceinte de rétention sera également construite autour du méthaniseur pour contenir les éventuels écoulements accidentels.

enceinte de rétention sécurité

La pression à l’intérieur du méthaniseur est très faible : de 5 à 10 millibars, ce qui est légèrement plus élevé que la pression atmosphérique.

Par comparaison, la pression d’un pneu est jusqu’à 250 fois plus élevée et celle d’une bouteille de soda est jusqu’à 600 fois plus élevée.

pression

Les aléas de surpression ont également été modélisés. Il sont très improbables. Les effets les plus graves sont contenus dans les limites du site.